Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Météo et heure locale

Click for Sydney, New South Wales Forecast

Bienvenue sur notre Blog

Vous découvrirez dans ce blog toutes nos aventures en Australie et en Asie. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à les lire que nous à les vivre.

Bonne lecture !

Carte


Afficher Notre parcours en AUstralie sur une carte plus grande

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 21:45

Je viens, pour la première fois depuis notre retour, de jeter un oeil à notre blog... Mélancolie peut-être... et je me suis aperçue que nous ne l'avons jamais terminé. Nous nous sommes arrêté à Pine creek et pourtant l'aventure a continué malgrès nos déboires dans cette ville maudite.

 

Je décide de cloturer le blog en terminant par quelques articles sur la Thaïlande et le Cambodge.

Cela peut sembler étrange de le terminer maintenant mais il est important pour Sophie et moi qu'il soit achevé afin de garder une trace de notre belle aventure et peut-être en écrire une nouvelle 

 

Par Lucie

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 06:07

Nous redescendons comme prévu vers le Sud en direction d’Ayers Rocks mais à Pine creek la voiture tombe pile poil en panne en face d’un camping. Nous passons donc la nuit au camping en essayant de ne pas trop se prendre la tête. Le lendemain nous apprenons que nous ne sommes pas les seuls à être tombé en panne dans cette ville et que le mécanicien du coin est un bel arnaqueur. C’est à ce moment là que nous prenons la décision d’abandonner la voiture mais notre bonne étoile nous envoie un bon samaritain pour nous trouver la panne et la réparer gratuitement. Nous sommes contentes mais décidons néanmoins de stopper l’aventure et de remonter sur Darwin pour revendre la voiture qui continue de faire des siennes.

DSCN8531 [800x600]

(Notre bon samaritain)

 

Par Sophie & Lucie

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 05:41

Ca y est Cardwell est loin dernier nous et nous partons dans l’Outback en direction de Kakadu au Nord pour redescendre par la suite vers Uluru. Sur la route les paysages ne sont pas très changeants, nous apercevons entre autres des arbres, des vaches et autres végétations et également beaucoup de kangourous morts sur le bord de la route.

 

DSCN8327 [800x600]

Nous ne traversons que quelques villes et c’est à 40 kilomètres de Katherine qu’un de nos pneus éclate. Notre seul moyen est de partir en stop pour faire réparer la roue. Après 24 heures passées en plein désert le pneu est enfin remplacé et nous repartons. Cette mésaventure nous amène à changer de plan et décidons de ne plus aller en direction du parc national Kakadu afin d’éviter les routes non goudronnées. Nous nous orientons donc vers Litchfield park.

DSCN8379 [800x600]

(En plein désert avec un pneu crevé)

 Sur la route nous nous arrêtons aux sources chaudes afin de nous relaxer.

DSCN8398 [800x600]

(Hot spring)

Ce n’est que le lendemain que nous arrivons à Litchfield park où nous découvrons différentes chutes d’eau et des thermitières. Quelques kilomètres plus loin nous faisons une croisière sur l’Adélaide river à la rencontre des crocodiles.

 

CIMG4353 [800x600]

 

CIMG4342 [800x600]

(Thermitière)

 

DSCN8470 [800x600]

(crocodile de 5 mètres)

 

Par Sophie & Lucie

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 15:44

Nous sommes désolées cela fait un long moment que nous n’avions pas rédigé d’articles mais le voyage ne permet pas toujours d’avoir un accès Internet.

Je reprends donc là où nous vous avions laissés, à Cardwell. Sophie vous a déjà expliqué son travail à la ferme des crevettes, à mon tour de vous expliquer le miens à la ferme des passions.

Les fruits de la passion poussent sur une plante grimpante ressemblant aux vignes. Il existe différentes méthodes de culture et mon fermier en utilise une peu connue en Australie et permettant d’augmenter la productivité. Les plantes grimpent puis sont suspendues à environ 2 mètres du sol. Dans cette ferme, il existe 3 sortes de passions : les Mysti Gems (petits fruits d’une couleur peu prononcée violet et noir mais peu sucré), les Pandoras (gros fruits plus sucrés que les précédents) et les Panamas (gros fruits très sucrés). Ces derniers sont ceux que l’on cultive le plus et ce sont également mes préférés mais malheureusement nous ne les trouvons pas en France.

CIMG3989 [800x600]

 

Dans cette ferme nous cultivons également des Chokoes (fruits Australiens dont le goût pourrait ressembler à une courgette qui n’aurait pas beaucoup de goût).

 

CIMG3994 [800x600]

 

Mon travail consiste à cueillir les passions, conduire le tracteur, tresser les plans de Chokoes (afin qu’ils poussent bien en hauteur et non au sol) et de temps en temps à emballer les fruits au hangar. Ce job n’est pas très PASSIONnant puisque répétitif et épuisant.

En 3 mois et demi d’activité, j’ai pu apercevoir un lézard à langue bleue, différents oiseaux, des milliers d’araignées, 2 serpents des arbres (non venimeux) et ma rencontre la plus surprenante fut avec un King brown, le deuxième serpent le plus dangereux de l’Australie. Ce jour là, on peut dire que j’ai eu une chance inouïe puisqu’un pas de plus et je lui marchais dessus avec morsure assurée et mortelle. A la fin de la journée le bus nous reconduit au backpacker de Cardwell où la vie n’est pas très excitante mais nous retiendrons tout de même de ces 3 mois passés  de belles rencontres et un week end passé sur Dunk Island.

 

Par Lucie

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 12:09

Je sais que c’est avec impatience que certaines personnes attendaient mon article sur la Seafarm alors je vais faire de mon mieux pour vous décrire cet univers passionnant qu’est la crevette !

Tout d’abord la Seafarm c’est 3 usines situées respectivement à Sydney, Brisbane et Cardwell. En ce qui me concerne j’ai travaillé à Cardwell. Cette usine a en totalité 129 bassins dispatchés entre Cardwell et Mosmann dans lequel elle cultive ses propres crevettes. Elle ne produit qu’une sorte de crevette, la « Banana Prawn ». Elle a cette appellation tout simplement parce que la crevette à des reflets un peu jaunâtre.

DSCN8149 [800x600]

Bassins

Mais passons aux choses sérieuses, mon poste !!!

Bon pour être honnête j’ai travaillé sur tout les postes a commencé par la confection de boites (pas très passionnant), puis j’ai travaillé à la sortie de la frozen belt c'est-à-dire à l’endroit où les crevettes arrivent surgelées et où il faut effectuer un travail de trie en enlevant les têtes seules et les crevettes cassées. J’ai également tester le packaging, un endroit plutôt ennuyeux où l’on doit appuyer sur un bouton toutes les 5 minutes pour remplir une boite de 8 kilos et, à la sortie du top belt où j’ai passé un bon moment à tâter de la crevette pour retirer les soft and broken ! Mais le must reste le Top belt en lui-même. Un tapis qui avance tellement vite qu’il vous donne mal au cœur ! Au début je n’effectuais que des remplacements le temps des pauses et puis c’est devenu mon propre poste. Sur cette machine il fallait créer un espace entre les crevettes pour que la machine suivante puisse séparer les crevettes selon leur poids.

DSCN8138 [800x600]

Crevettes sur le Top belt

La Seafarm c’est aussi une équipe formidable avec des managers vraiment sympas, autant dire que l’ambiance au travail n’a rien à voir avec la France. Et puis c’est aussi de belles rencontres avec des gens que je n’oublierai pas.

DSCN8127 [800x600]

Le manager avec Solène

Voilà je pense vous avoir expliqué le principal et je vous laisse découvrir le reste en image (Album Seafarm).

Le saviez vous : Les crevettes grossissent tous les 4 à 5 mois et doivent pour cela changer de peau. En quelques sortes elles muent et c’est pendant ce laps de temps qu’elles peuvent se manger entre elles ! Eh oui, la nature est ainsi faite !!!

Par Sophie

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 13:37

Ca y est nous voici depuis 3 semaines sur Cardwell. Lucie travaille dans les fruits de la passion, moi je suis toujours dans l’attente d’un boulot. En ce moment c’est un peu la saison creuse et je croise les doigts pour avoir quelque chose la semaine prochaine.

 

En attendant je suis embauchée au backpack pour faire quelques heures de ménage moyennant 15$ de l’heure, cela me permet de payer mon accommodation à la fin de la semaine.

 

A part ça le temps est un peu longuet car il n’y a rien à faire ici. Même les week end nous les passons simplement en nous baladant ou à lire. Il est vrai que l’on pourrait s’offrir des week end à Cairns où autre mais nous préférons économiser pour pouvoir continuer notre voyage par la suite.

 

Notre logement ne paye pas de mine, nous sommes une trentaine à y loger. L’ambiance est plutôt calme et sympathique. Je vous laisse découvrir les photos afin de vous imprégniez de notre quotidien.

 

DSCN7997

 (Vue de l'extérieur)

DSCN7993

 (Living room)

DSCN7991 (Accueil et salle à manger)

DSCN7992(Kitchen) 

DSCN8002

 (côté dortoir)

DSCN7999 (côté chambres)

DSCN8001

(Notre chambre)

 

 

Par Sophie

Partager cet article
Repost0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 08:13

Nous voici enfin à Cairns où nous restons une semaine. Le beau temps est au rdv, il fait beaucoup plus lourd qu’ailleurs. Nous ne pouvons malheureusement pas profiter des plages interdites à la baignade à cause des crocodiles de mer et des méduses et le lagon est fermé pour cause de rénovation. Il ne reste plus qu’à trouver la fraîcheur au jardin botanique qui soit dit en passant n’a vraiment rien d’extraordinaire.

 

Nous décidons après cette semaine de repos de reprendre la route et de remonter encore plus vers le Nord pour rejoindre Cape tribulation.

 

Sur le chemin nous faisons un arrêt à Port Douglas que nous trouvons fort sympathique. Nous visitons la ville et sa marina en passant par leur somptueuse petite église blanche dressée en bord de mer où il est dit qu’il y a une liste d’attente de 2 ans avant de pouvoir s’y marier ! Euh… des volontaires ???

 

CIMG3831--800x600-.jpg

 

CIMG3839

 

CIMG3842

 (vue sur la mer)

 

Le soir nous arrivons sur le site de Cape tribulation, l’un des rares endroits au monde où la forêt tropicale humide rencontre la mer.

 

CIMG3851

 

DSCN7841

 

L’arrivée se fait par câble ferry pour traverser les rives de la tumultueuse rivière. Ce ne sera que le lendemain que nous entreprendrons une randonnée dans la forêt humide et que nous visiterons le musée du papillon.

 

CIMG3848

 (Traversée par câble ferry)

DSCN7835

 (Forêt tropicale humide)

DSCN7844

 

DSCN7884

 

Après cela nous redescendons par les terres pour rejoindre Cardwell en passant par la région du « Tableland ». Nous nous sommes arrêtées le temps d’une nuit sur « Artheton » et le lendemain matin nous avons visité les « crystals caves ». Un beau piège à touriste où l’on s’attend à descendre dans de vraies grottes alors qu’il ne s’agit tout bonnement que d’un faux décor incrusté de vraies pierres.

 

CIMG3901

 

Nous nous rattrapons en nous rendant à « Milla Milla » pour voir leurs 3 fameuse falls.

 

DSCN7962

 

Puis nous finissons notre journée en passant par la « Mungalli creek dairy », une ferme où l’on vend du fromage bien frais. Malheureusement nous arrivons trop tard pour voir la traite mais la vendeuse nous laisse quand même tester un assortiment de fromage. Un vrai délice ! Nous repartons pleinement satisfaite avec notre grand pot de yaourt et notre fromage à tartiner façon « le rondelet ». Nous poursuivons notre route vers Mission Beach où nous nous stoppons le temps d’une journée et demie avant d’arriver sur Cardwell.

 

Par Sophie

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 01:42

Ouh lala mais que vois-je !?! Vous êtes resté aux Whitsundays pendant tout ce temps là ?! Bande de petits veinards, j’espère que vous en avez bien profité parce que nous depuis on a bougé et va falloir continuer de nous suivre.

 

Nous avons repris la route vers Cairns où nous espérons trouver un petit boulot histoire de renflouer les caisses. Sur la route, nous faisons escale à Townsville où nous faisons un rapide tour de ville le temps d’une journée.

 

 

DSCN7755.JPG

(Marina de Townsville) 

 

Nous redescendons à 17 km au Sud pour visiter le « Billabong Sanctuary », un parc de 10 ha où vivent quantité d’animaux et d’oiseaux australiens. C’est ici même que nous rencontrons nos premiers crocodiles. Une fois de plus on s’en donne à cœur joie en tenant divers animaux dans nos mains (Wombat, bébé crocodile, lézards, serpents).

 

CIMG3703.JPG

 

CIMG3715.JPG

 

Le soir même nous arrivons à Cardwell, petite station balnéaire qui a peu d’intérêt touristique. Cependant le lendemain matin nous faisons un détour par le backpackers Hostel qui est apparemment reconnu pour accueillir quantité de travailleurs saisonniers. Nous nous retrouvons dans un bâtiment complètement vide où il n’y a pas âmes qui vivent.

Nous reprenons la route un peu déçue de n’avoir vu personne.

 

Prochain arrêt « Mission Beach » chaleureuse station balnéaire où ses plages s’étendent sur 14 km de littoral. C’est ici que Lucie se joue aventurière de Koh Lanta et s’adonne aux joies d’ouvrir une noix de coco. Ben… vous pouvez penser ce que vous voulez mais on l’a mangé bien fraîche cette noix !!! Merci Lulu !

 

DSCN7763.JPG

 

Nous ne sommes plus très loin de Cairns désormais, à peine 140 km.

Pour l’atteindre nous passons par la ville d’Innisfail où s’étendent à perte de vue des champs de bananes. Nous décidons de faire quelques arrêts pour tenter de demander si les fermiers n’auraient pas besoin d’un peu de main d’œuvre. Encore une fois nous ne rencontrons personne, cependant nous retentons notre chance en rappelant le backapack de Cardwell. Notre coup de fil tombe à pic il y a justement deux places à prendre à la fin du mois. Ouf nous repartons jusqu’à Cairns l’esprit léger et soulager.

 

Par Sophie

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 13:14

Nous sommes à Airlie Beach depuis quelques jours, cette charmante cité balnéaire se trouve en face de l’archipel des Whitsundays.

Nous décidons de faire une excursion de 2 jours. Le premier jour, nous embarquons à bord du Seaflight, important bateau à moteur qui nous emmène à 60 kilomètres de la côte, sur une plate forme, au niveau de la grande barrière de corail.

016

La « great barrier reef » s’étend sur 2300 kilomètres et forme le plus grand récif, classé au patrimoine mondial.

C’est ici que nous réalisons notre baptême de plongée. Nous descendons à 10 mètres de profondeur durant 30 minutes.  Pour cette grande première nous étions plus concentré sur notre appareil respiratoire que sur la vue. Cependant après un bon repas nous repartons telles 2 petites sirènes faire du snorkelling et cette fois-ci nous pouvons en prendre plein la vue et prendre de magnifiques photos. Nous profitons également des 2 semi-submersibles mis à notre disposition pour explorer les fonds marins. Nous repartons de cette excursion pleinement satisfaite et notre instructeur de plongée en profite pour nous féliciter.

020

Le deuxième jour, nous embarquons à bord du « Camira » (nom aborigène signifiant « dans le vent »), bateau à voiles anciennement baptisé « Tsunami » et rebaptisé en respect des évènements tragiques survenu en 2004.

Celui-ci nous emmène faire le tour des îles Whitsundays. La plus part de ces îles sont des parcs nationaux protégés. La vue est fantastique et nous débarquons sur la plage magnifique de Whiteven-beach. Le sable est d’un blanc éclatant et l’eau est incroyablement cristalline, nous vous laissons découvrir les photos, elles parlent d’elles mêmes.

116

Demain nous quittons Airlie Beach toujours en direction de Cairns, le cœur  un peu lourd de laisser ces paysages derrière nous.  Mais ces expériences vécues ces derniers jours resterons à jamais dans nos mémoires.

Par Sophie et Lucie

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 12:59

Restant quelques jours à Airlie Beach, j’en profite pour faire un saut en parachute au dessus des îles Whitsundays. Quitte à sauter autant en profiter pour avoir la plus belle vue aérienne de toute l’Australie.

Le moniteur était super sympa et le pauvre je l’ai fait répéter plusieurs fois chaque phrase, entre le bruit de l’avion et mon anglais  perdu avec l’émotion. J’étais trop concentrée sur mon saut pour penser en anglais (et oui ça m’arrive de penser et en plus en anglais lol).

DSC03679

J’ai sauté en tandem, à 8OOO pieds, avec 20 secondes de chute libre. C’était tout simplement génial, je suis prête à recommencer.

J’ai pensé à toi ma sœur chérie qui rêve de le faire, je t’accompagne quand tu veux…

Je vous laisse découvrir les photos (dans l’album Whitsundays) et je n’arrive pas à télécharger la vidéo donc vous la verrez quand je rentrerai, pour ceux qui le souhaitent.

DSC03697

Par Lucie

Partager cet article
Repost0